E-commerce : mettre en place une bonne stratégie de contenu grâce à trois actions

Pour être visible dans ses résultats, Google encourage les commerçants en ligne à s’exprimer pour prouver leur capacité. Certaines agences de communication compétentes peuvent aider leur clients a optimiser leur contenu.

Avant de commencer : les personnalités et les critères de référence

C’est en répondant aux questions des personnes que nous déterminons le contenu d’une page et sa quantité, explique le co-créateur de l’agence Search Foresight.

En effet, mettons nous en situation avec un site internet qui commercialisent des drones : Joackim, 35 ans, est ingénieur en informatique, a besoin d’informations approfondies pour choisir le modèle qui l’intéresse le plus, mais il est déjà convaincu. En revanche, Nathalie, 48 ans dépassée, secrétaire médical, cherche un drone pour l’anniversaire de son fils. Elle a besoin d’être accompagnée dans un processus plus long pour comprendre le produit et inventer sa décision

Un benchmark SEO est nécessaire pour cette première démarche « Même face à des concurrents dont le contenu est pertinent et bien positionné, je recommande à mes clients de persévérer et de chercher des angles qui aiment ne pas être abordés, ou des points qui peuvent être approfondis », explique le co-créateur.

Étape n°1 : contenu et guides d’achat et dernières nouvelles

Plus le produit vendu exige un engagement de la part de l’utilisateur, plus l’utilisateur doit être guidé et faire confiance au site internet. Pour se positionner sur les mots-clés concurrentiels, le spécialiste conseille donc de construire des guides d’achat à côté des pages commerciales, composés de plusieurs URL pour répondre aux questions des personnes mentionnées ci-dessus. L’objectif de ces blocs de pages est de montrer ses compétences professionnelles et sa capacité à se mettre à la place de ses clients

« Ce contenu à forte valeur ajoutée est toujours lié aux fiches produits via un CTA »

Pour Mathieu Chapon, une grande partie de ces pages devrait présenter un contenu froid pour assister les utilisateurs et les crawlers à mieux comprendre le produit : tests, comparaisons, avis d’experts, ou informations détaillées sur l’utilisation.

Le co-fondateur de Search Foresight recommande de laisser une partie du contenu frais dans cet aréopage d’URL pour les nouvelles de la marque et de ses innovations. Selon lui, les marques contactent parfois même des e-commerçants pour leur proposer de payer le contenu qui les concerne.

Étape n°2 : pages de listage à ne pas négliger

Nous ne savons pas ce que l’internaute a l’intention de faire lorsqu’il arrive sur une page : acheter ou découvrir ? Les informations spécifiques du produit influencent parfois le choix que le contenu entre le H1 et la liste de produits est le plus remarquable. Il différencie, la vente de maillots de football d’un club de sport très apprécié et la vente de maillots de football d’entraînement, dont les caractéristiques comptent vraiment pour les utilisateurs.

Dans le contexte n°1, le texte rédigé a une valeur ajoutée dinky, et aide les ordinateurs de crawl à comprendre la page.

Dans le contexte n°2 le contenu fournit des informations utiles, il doit être riche mais aussi court, afin de ne pas entraver la navigation.

« Un contenu trop long et mal ciblé peut lourdement démotiver les visiteurs de venir sur la page »

Étape n°3 : former un tunnel commercial

Les pages de contenu qui sont optimisées sont rassemblées en ce qu’on appelle des « cocons sémantiques permettent d’accroitre les leviers de positionnement des pages web de catégories de produits qui leur sont associées grâce au maillage interne. En conquérant des positions, ils renforcent les pages transactionnelles au sein du cocon.

Chez ManoMano par exemple, un cocon sémantique d’une dizaine d’articles et de vidéos autour du thème du chauffe-eau, créé en 2017, a permis au site de se positionner en tête des SERP sur plusieurs demandes entre 2018 et 2019.

En ce qui concerne les pages de référencement, les OMR conviennent qu’elles sont idéales pour pointer vers des pages à contenu riche.

En ce qui concerne l’expérience utilisateur, un lien en haut de ces pages vers des guides d’achat satisfait les utilisateurs qui ne parviennent pas à prendre une décision sans entraver la navigation de ceux qui veulent voir les produits commercialisés.

Pour plus d’informations veuillez contacter : Créative Altitude, une agence de communication spécialisée dans la création de site internet Savoie et Haute-Savoie.